Jeudi 11 Août 2016 -

Rando Presqu'île de Quiberon 

Arrivés la nuit sur la presqu'île et une place de rêve où nous avons dormi comme des loires.

IMG_5072

Garés pas loin de la plage pour faire notre rando. 8 km de côtes en prise avec les vents. 

Départ le long de la côte sauvage, on aperçoit au loin la pointe du Percho surmontée d'une ruine. 

IMG_5034 (2)Une belle arche creusée dans la roche.

IMG_5059Un dolmen à flanc de falaise.

IMG_5042

IMG_5048

IMG_5049 (2)A la pointe du Percho où subsiste les vestiges d'une maison des Douaniers.

En face à quelques kilomètres on pourra voir l'ile de Groix et sur la gauche au loin Belle-Ile.

IMG_6325

IMG_5054On poursuit le long de la falaise jusqu'au lieu-dit Beg en Aud.

fort-de-penthievre-10De là, vue sur Portivy, un peu plus loin sur le fort de Penthièvre et au loin sur les immeubles de Lorient.

IMG_5051

IMG_6328

IMG_6329Par temps calme, la baignade reste interdite sur les quelques plages qui permettent de descendre jusqu'à la mer. La Côte Sauvage porte bien son nom. Lames de fond et forts courants peuvent surprendre les imprudents.

LOCMARIAQUER 

Pour aller voir le Grand Menhir Brisé d'Er Grah, ou Men ar hroëc'h qui signifie « Pierre de la Fée » en Breton. Il est aujourd’hui à terre et brisé en quatre morceaux.

Dressé aux alentours de 4 500 ans avant J.-C., en même temps que 18 autres blocs, et volontairement abattu vers 4 400 ans avant J-C., c’est le plus gros bloc jamais transporté et érigé par l’homme néolithique. Mesurant 20,60m pour un poids de 280 tonnes, ce bloc provient d’un affleurement rocheux situé à plusieurs kilomètres de Locmariaquer.

IMG_6336

IMG_5075

IMG_6332

IMG_6335 (2)Prise en flagrant délit pour le photographier sans payer.

 VANNES

Capitale du Morbihan, port de plaisance, place fortifiée, cité médiévale, ville d'art et d'histoire… Des quais bordés d'arbres aux maisons du 15e siècle, les rues fleurent bon la douceur de vivre.

La ville est bâtie en amphithéâtre au fond du golfe du Morbihan ; la vieille ville est enfermée dans ses remparts, groupée autour de la cathédrale Saint-Pierre ; elle a été aménagée en zone piétonne et offre des commerces installés dans des demeures à pans de bois.

IMG_6337Le port de Plaisance

IMG_5086

cathedrale-st-pierre-vannesLa cathédrale Saint-Pierre

IMG_5098Intérieur de la cathédrale

IMG_5107

IMG_6346

IMG_6352

IMG_6358

IMG_6362

 Nous découvrons les maisons anciennes à colombages aux couleurs variées. Certaines sont un peu penchées et les étages débordent un peu sur la rue (on dit qu'elles sont en encorbellement).

IMG_6368

IMG_6370

 La façade et la toiture de cette maison, datant des XVe et XVIe siècles et ayant appartenu à Gilles de Bretagne, ont été inscrites aux Monuments historiques en 1929.

IMG_5108

Vannes et sa femme est une enseigne en pierre polychrome représentant les bustes d'un couple et datant probablement du XVIe siècle. Intégrée à la façade d'une maison à colombages de l'intra-muros de Vannes, elle constitue un emblème célèbre de la ville. Les deux personnages sont sculptés en granite et peints.

IMG_6364Il ne me reste plus qu'à embarquer !!!

ROCHEFORT EN TERRE

Nous arrivons un peu tard sur les lieux mais Michel nous trouve une place derrière un immeuble juste avant le centre ville. Que du bonheur car nous allons encore passer une bonne nuit. Un petit tour au village aprés manger.

Sans doute l'une des plus belles "Petites cités de caractère" de Bretagne. Ses remparts, son château et ses demeures anciennes ! Admirablement fleurie ainsi que ses jolies boutiques, ses galeries et ses échoppes d'artisans d'art. Partout, géraniums et lierres soulignent la pierre de leurs fleurs colorées. Et toujours des maisons à encorbellement ... 

IMG_6374 (2)Arrivée au village

IMG_6376En voiture ma poule ...

IMG_6377 (2)Nous sommes surpris par tant de fleurs.

IMG_6381 (2)L'office du tourisme

IMG_6382 (2)

IMG_6383 (2)

IMG_6384 (2)

IMG_6386 (2)

IMG_6390

IMG_6391 (2)

IMG_6392 (2)Impressionnante vigne vierge ...

IMG_6394 (2)

IMG_6395 (2)

 C'est fini pour aujourd'hui, je passe la porte pour aller au lit où on dort ("Au Lion D'Or", inscrit sur la porte. Pour ceux qui n'auraient rien vu).